Madame, svp?

4 a 5 ans d’etudes?

4 a 5 ans d’etudes?

Mais concrètement qu’apprend un architecte d’intérieur sur 4 à 5 ans ? C’est un peu long, non ?? Comparativement à un architecte, je pensais que c’était moins d’années d’études pour l’apprentissage !!

Et bien au cours de son BTS puis ensuite d’un DSAA (diplôme supérieur des arts appliqués), le futur architecte d’intérieur développe plusieurs aptitudes.

Etant amené à concevoir, il apprend à :

  • analyser un programme (cahier des charges du client)
  • développer un concept autour d’un thème, de contraintes liées au cahier des charges
  • prendre en compte l’environnement (vues à privilégier ou non, exposition à la lumière…)
  • représenter en plan, en élévation, en coupe ses idées dans le langage universel pour travailler avec les entreprises et autres intervenants sur le projet.
  • dessiner des perspectives, manipuler les outils 3D pour aider le client à voir le projet dans l’espace
  • formaliser les détails de mise en œuvre pour avoir le résultat escompté sur le chantier
  • prendre en compte les normes (dimensions minimum d’un toilette, hauteur d’un plan de travail…)
  • connaître les réglementations (espace public, personne à mobilité réduite…)
  • rendre cohérent l’implantation des espaces les uns par rapport aux autres pour un résultat fonctionnel
  • connaître les matériaux, leur usage spécifique, leur mise en œuvre

En quelques mots, l’école permet d’apprendre à communiquer ses idées, à développer son esprit créatif mais également ses capacités d’analyse d’un programme concret. (Pour voir les 14 écoles qualifiantes dans ce domaine, le mieux est d’aller voir le site du CFAI www.cfai.fr qui n’est autre que le conseil national des architectes d’intérieur)

Avez-vous un titre comme les architectes qui sont reconnus DPLG?

Malheureusement non. Encore un sujet qui fâche !! GGgrr

Ce n’est pas faute que la profession existe depuis plusieurs dizaines d’années au sein de l’éducation nationale et que des organismes comme l’OPQAI devenu le CFAI, entre autres, ne se battent pour la reconnaissance de la profession!!

Soyons honnête, dans n’importe quel métier ou presque on trouve des personnes qui se réveillent un beau jour professionnels de « … » sans avoir aucune qualification ?! ne me dites pas que cela ne vous est jamais arrivé ?!! Il y a quelques jours j’ai croisé un homme qui m’a tendu sa carte en me disant qu’il était psychologue, médium, acteur et coach de vie. On peut être beaucoup de chose c’est certain!!! Maintenant c’est évident qu’il est dans l’intérêt de tous de poser quelques questions au professionnel face à nous avant les déboires. Etre expert dans un domaine cela demande déjà tellement de pratique et d’investissement que j’appellerais plutôt certaines autres activités que l’on peut développer en à côté : des hobbies. Ou alors il faut qu’on m’explique !! C’est certain, n’importe qui peut se  prétendre architecte d’intérieur.

En revanche un point est crucial et déterminant pour vous : l’assurance professionnelle !!! 

Elle reste une obligation et comme les assureurs posent la qualification prononcée par un organisme professionnel comme une condition préalable pour contracter une assurance responsabilité civile et une décennale, c’est un bon moyen de détecter si vous avez un imposteur face à vous !

C’est là, la seule régulation de cette profession. Le CFAI (Conseil national des architectes d’intérieur) et l’UNAID (Union Nationale des Architectes d’Intérieur et Designer) prononcent des qualifications certes mais selon des critères qui leur sont propres donc difficile de juger si celui inscrit au CFAI et plus pro que celui inscrit à l’UNAID.

Leave Reply