Archives

Matériaux
Optimiser son lieu de vie grâce aux cloisons mobiles

Optimiser son lieu de vie grâce aux cloisons mobiles

Oui, les cloisons amovibles ( coulissantes ou mobiles ) sont un peu magiques. En effet, elles ont le super-pouvoir de séparer les espaces, de cacher, de démultiplier les fonctions d’une pièce ou bien encore d’en sublimer les volumes. Chacune a son astuce : pliante, pivotante, coulissante autant de solution que de besoin.

Délimiter les pièces grâce aux cloisons mobiles

Cloisons mobiles

Pour cette première option de cloison mobile, on mise sur 3 portes coulissantes qui se joignent et délimitent ainsi 3 pièces de l’appartement, permettant au choix d’avoir des espaces de vie ouverts et communiquant les uns sur les autres ou de scinder une pièce en deux par rapport au deux autres fonctions. Ingénieuse sobriété.


Cloison amovible en bois pour cuisine facétieuse

Porte coulissante
Dans ce deuxième exemple, les portes coulissantes dissimulent harmonieusement le module de cuisine ou au contraire le dévoilent et se déportent au-delà pour séparer d’autres volumes. Le panneau amovible en bois apporte une touche déco supplémentaire à l’ensemble.


Panneaux coulissants et effet théâtre

Panneaux coulissants
Ici l’espace est théâtralisé : la cloison mobile s’ouvre en deux pants translucides et met en scène la salle à manger attenante au salon. Un jeu de regard s’instaure alors entre les deux espaces, les séparant sans les cloisonner totalement, gardant ainsi toute la profondeur des volumes. Jeu de matière pour cloisons chics.


Cloison mobile verre et acier pour style industriel assumé

Cloison mobile de verre et d'acier
Sur cet exemple, la cloison amovible se pivote en modules puis se déplace, permettant ainsi de rassembler les éléments contre le mur pour dégager tout l’espace. En un coup de pivot dans l’autre sens, les modules referment à nouveau l’espace pour le séparer en deux de manière distincte tout en gardant la transparence.


Transparence et luminosité

Cloison de verre pliante

Pliante sur elle-même, la cloison de verre se plie et se déplie selon l’humeur du moment tout en réduisant son impact visuel et son volume sur l’espace. Modularité et discrétion au rendez-vous.


Cloison multifonctions

Cloison multifonctions

Des cloisons amovibles tels des murs qui entrent et disparaissent dans d’autres murs. Lorsque tout est ouvert, on vient s’installer au bar de la cuisine tandis que lorsque l’angle reprend forme, le bar de cuisine devient telle une console dans le salon. Un meuble multifonctions qui se module en fonction des cloisons ouvertes ou fermées. Une belle association d’idées.


La cloison persienne : pratique et cosy

Cloison pivotante type persienne
Pivotante sur elle-même selon le degré d’ouverture que l’on souhaite, cette cloison amovible faite de modules devient comme une persienne verticale s’orientant pour laisser passer ou se refermant pour plus de tranquillité et d’intimité. Originalité c’est le maître mot de cette cloison amovible.


Un studio modulable en deux pièces selon l’humeur

Cloison coulissante
Une porte coulissante comme un morceau de mur que l’on déplace pour permettre de transformer un studio en un deux pièces selon son humeur. En position une pièce, la cloison rabattue contre le mur permet de faire un sas pour ne pas voir l’entrée. Vous pouvez redécouvrir ce projet dans l’article avant-après sur le blog.


Pour en savoir plus :

Comment séparer deux pièces grâce aux cloisons ?
Rénover son appartement : les conseils incontournables d’un bricoleur
Et pour encore plus d’idées retrouvez moi sur la page facebook ou sur le site internet

3 critères pour bien choisir son carrelage ( 2e partie)

3 critères pour bien choisir son carrelage ( 2e partie)

Bonjour à vous, Catherine Le Gall, je suis architecte d’intérieur et pour ceux qui ne me connaissent pas encore, vous pouvez retrouver mon profil et mes réalisations sur le site internet : www.oz-bycath.com.

Cette vidéo est la suite de la première vidéo dans laquelle je vous exposais « 4 critères importants pour bien choisir son carrelage ». Cette seconde vidéo se concentre d’avantage sur le choix du carrelage en fonction d’une douche à carreler.

Premier critère pour choisir son carrelage : l’adhérence

Pour éviter les glissades dans la salle de bain, prenez en considération qu’il faut impérativement choisir un carrelage anti-dérapant. Il existe des gammes spécifiques de carrelage antidérapant à poser au sol qui ont un effet de surface légèrement différent de ceux à poser aux murs. Si vous utilisez de la pâte de verre, de la mosaïque que vous posez au sol,  sachez simplement que du fait de la démultiplication des joints, votre carrelage sera naturellement anti-dérapant!

Deuxième critère : la découpe du carrelage de salle de bain 

Le deuxième critère à prendre en compte concerne le carrelage en fonction du sol de votre douche. Si vous utilisez un siphon en extrémité de douche, en forme par exemple de caniveau ou un siphon au centre de votre douche, sachez que vous allez devoir réaliser des pentes avec vos carreaux, et donc créer des découpes qui seront plus ou moins hasardeuses en fonction des formats des carreaux que vous aurez choisis au départ.

Troisième critère pour le carrelage de salle de bain : les joints étanches

Le troisième critère, non négligeable ce sont les joints de carrelage. Sachez qu’aujourd’hui depuis plusieurs années on peut utiliser les joints epoxy qui apportent une étanchéité supérieure aux joints classiques. Même s’ils sont un petit peu boudés par certains entrepreneurs parce qu’ils sont un peu plus difficiles à mettre en oeuvre, n’hésitez pas à les utiliser, surtout pour les douches carrelées pour améliorer l’étanchéité. D’autant qu’il existe pléthore de formes et de couleurs différentes et de finitions  donc entre guillemets  » éclatez-vous » avec le calepinage et  les contrastes entre couleurs du carrelage et joints.

J’espère que cette seconde vidéo vous aura plus! Pour visionner la première vidéo, suivez le lien 4 critères pour bien choisir son carrelage

Retrouvez-moi sur ma page Facebook! 

 

 

4 Critères pour choisir son carrelage!

4 Critères pour choisir son carrelage!

Dans cette vidéo aujourd’hui j’avais envie de vous parler des quatre critères les plus importants pour bien choisir son carrelage. Cette vidéo sera la première, j’en ferais une seconde pour vous donner encore plus d’informations, mais partons déjà sur le première critère.

Premier critère pour bien choisir son carrelage : sol ou mur?

Le premier critère sera de déterminer si vous achetez votre carrelage pour le sol ou pour les murs ou uniquement pour le sol, ou uniquement pour les murs. Sachez que le carrelage qu’on utilise pour le sol peut être posé aux murs, l’inverse ne sera pas valable, simplement parce que ce qui est catégorisé comme carrelage mural est trop fragile pour le sol du fait des poinçonnements et des impacts qu’on peut avoir qui détérioreront  plus rapidement le carrelage.

Deuxième critère : le format des carreaux

Le deuxième critère sera le format des carreaux. Dans certaines gammes de carrelage, différents formats vous sont proposés entre le sol et le murs. Si par exemple vous souhaitez une continuité entre les joints des carreaux du sol et les joints des carreaux du mur, vérifiez que les formats et les largeurs sont identiques entre sol et mur. Si ce n’est pas le cas, rien ne vous empêche de prendre les carreaux de sol et de le positionner au mur pour avoir cette continuité de calepinage et de dessin entre mur et sol.

Troisième critère  : les joints de carrelage

Le troisième critère concerne les joints. En fonction du type de carrelage qui vous sera proposé, rectifié ou non rectifié, l’épaisseur de joint sera différente. Le carrelage rectifié est un carrelage dont les quatre bords sont droits ce qui permet de poser les carreaux  très proches les uns des autres et d’avoir des joints très fins, un aspect de pose plus contemporain. Lorsqu’on est sur un carrelage non rectifié, les quatre bords sont adoucis et les joints sont un peu plus épais. Rien ne vous empêche de jouer sur les couleurs de joints pour marquer d’avantage le graphisme.

Quatrième critère : le Choix des couleurs et des motifs.

Il existe en showroom et en magasin pléthore de choix sur les motifs et les couleurs de carrelage. Quelques indications pour vous aider : Par exemple, une « petite » salle d’eau ne supporte pas bien les couleurs sombres qui ont tendance à rétrécir l’espace. Les couleurs foncées sont à éviter sur les sols de douche carrelées dont l’eau est très calcaire car très rapidement vous allez avoir des tâches, des impressions blanchâtres. J’éviterais donc tout carreau ou motif foncé dans ces douches.

J’espère que ces quatre conseils vous aideront dans le choix de votre carrelage. Je vous invite à me retrouver sur mon blog ou à me suivre sur ma chaine Youtube, et puis n’hésitez pas à liker ma page Facebook , ça me fera plaisir ;)

A très bientôt pour une deuxième vidéo sur le choix du carrelage!